Découvrez un lieu insolite de Paris à travers un photo reportage réalisé avec un iPhone.

Découvrez un lieu insolite de Paris à travers un photo reportage réalisé avec un iPhone.
04/09/2012 Pix Populi

BAGNOLET, MON AMOUR

Pour les amateurs de dérive urbaine purs et durs, l’échangeur de la porte de Bagnolet constitue une sorte d’Himalaya. Plus connu sous l’appellation de « Défense du pauvre », il déploie ses tentacules grises sur des hectares de sous-sols glauques, de parkings sales et vides. L’endroit est à proprement parler inhumain, inhabitable, la sensation d’abandon y est au maximum, et le parfum de l’air évoque les plus beaux naufrages pétroliers. La forme lente de l’apocalypse moderne est tranquillement à l’œuvre sur un territoire abandonné à la poussière et aux crottes de rats. Donc pas besoin d’aller dans le désert d’Atacama pour photographier une région inhospitalière, un simple ticket de métro et un bon filtre noir et blanc suffisent. En prime, selon les heures de la journée et la météo, le paysage se renouvelle complètement, donc station Galliéni, ouvert 24 heures sur 24, tous les jours de l’année, entrée gratuite… Attention simplement aux contrastes parfois violents entre ombre et lumière, et à l’effet dramatisant du noir et blanc, ici, pas la peine d’en rajouter.

[gdl_gallery title= »Bagnolet » width= »200″ height= »140″ ]